Ephese

EPHÈSE

Ce port célèbre abritait l’une des 7 merveilles du monde antique, le Temple de Diane, construit avec une richesse flamboyante. Il abritait l’image de Diane, (déesse de la fertilité que les Grecs adoraient autrefois sous le nom d’Artémis). Selon les éphésiens, cette image serait descendue du ciel (Actes 19:35). Un fort foyer de sorcellerie habitait cette ville.

Paul y travailla pendant 3 ans avec un immense succès : il y fonda l’une des communautés les plus solides du Christianisme primitif. Tous les chrétiens convertis brûlèrent leurs livres de sorcellerie en place publique (Actes 19:19) d’une valeur de 50 000 drachmes. Sachant qu’une bonne journée de salaire était payée une drachme, imaginons le parallèle financier à notre époque : 20 millions de Francs ! La ville vivait richement du commerce du culte païen de Diane. La prédication de Paul vint troubler ce marché fructueux au point que les marchands de la ville provoquèrent une émeute contre Paul (Actes 19:24).

Timothée et Jean continuèrent l’oeuv de Paul dans cette ville et le culte de Diane diminua conséquemment. En 262, les Goths détruisirent définitivement le Temple de la déesse et l’édit de Théodose vint finalement interdire ce culte païen. Ephèse fut l’un des centres de fouilles les plus actifs de l’époque contemporaine et les découvertes sont venues renforcer les témoignages du livre des Actes des apôtres et les lettres aux 7 églises de l’Apocalypse. Jean s’adresse à l’église d’Ephèse (Ap 2:1-8) pour lui reprocher son manque d’amour profond. Cependant, il lui reconnaît comme qualité d’avoir condamner les faux prophètes et les nicolaïtes, secte peu connue dont les enseignements étaient liées à l’impudicité et au culte probablement érotique des idoles.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.