Pergame

PERGAME

Cette ville abritait le centre de 4 grands cultes païens : ceux de Zeus, Athéna, Dionysos et Asklepios. Il y avait en plus le culte de l’Empereur. Culte blasphématoire qui fait dire à Jean que là “est le trône de Satan” (Ap 2:13). Parmi les vestiges découverts à la fin du XIXe Siècle, un grand autel porte de splendides décorations de combats entre les dieux et les géants. D’autres édifices sont dédiés au culte d’Athéna, de Trajan et d’Hadrien, grand persécuteur du peuple chrétien. Jean évoque ces persécutions et les martyrs qui sont tombées dans cette ville (Ap 2:12-17). Cependant, les nicolaïtes occupaient une place dans la communauté chrétienne de Pergame et plusieurs se livraient au culte érotique des idoles, dont celui de Dionysos, Dieu du vin et des réjouissances dont les bacchanales conduisaient toujours à l’impudicité et aux orgies (sur la photo, stèle d’offrandes à Bacchus retrouvée à Ephèse).

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.